lundi 19 novembre 2012

"Je suis pour le mariage pour tous, et je vais vous expliquer pourquoi."

Je n'écris pour ainsi dire jamais d'article politique. J'en parle d'ailleurs assez rarement dans la vraie vie. Pas que je n'ai pas d'opinion, non. Tout simplement parce que je pense que la politique est un peu comme la religion : chacun a son avis, pas une raison pour le jeter à la figure du premier venu pour un oui pour un non.

Cependant, je suis un peu agacée ces derniers temps. Le sujet du mariage pour tous déchaîne les passions et jusque-là je rongeais mon frein en silence, attendant que la loi passe et qu'on soit mis devant le fait accompli.
Sauf que la loi tarde à arriver. Et que pendant ce temps-là, des gens tels que les membres de Civitas descendent dans la rue pour manifester contre l'ouverture du mariage aux couples lesbiens et gays. Et que le ton monte de toutes parts, si bien que l'affaire se transforme en "Si on autorise les gays à se marier, pourquoi pas les polygames/zoophiles/pédophiles ?" d'un côté et en "Les catholiques/gens votant à droite sont tous de gros cons, votre Dieu il n'existe pas, la religion c'est de la merde et je vous méprise vous et vos croyances/opinions".
Je vois ça tous les jours, à la télé, sur internet, dans les journaux... Des gens qui se montent les uns contre les autres, en frappant à chaque fois plus bas, en s'insultant sur ce qu'ils pensent comprendre de l'autre...

Je m'appelle Marine, je suis pour le mariage pour tous, et je vais vous expliquer pourquoi.

J'ai 24 ans, je suis une femme et je suis hétéro. Si un jour je rencontre quelqu'un, que je l'aime et que je veux construire ma vie avec, je pourrais choisir de me marier. Si un jour je veux des enfants, je pourrais tomber enceinte, de façon naturelle ou non, ou bien adopter. Le mariage, les enfants, ce sont des choses qui font partie de la vie. Du coup, j'en parle parfois avec mes amis, avec mes collègues, avec ma famille. On parle de ce mec qui est bien, mais avec qui on ne fera pas sa vie. On parle du bébé qui vient de naître et qui empêche tout le monde de dormir. On parle de la stérilité et de ce processus d'adoption qui a été long mais qui en valait vraiment la peine.
On parle comme des hétéros, comme des gens qui ont le choix.

Il y a d'autres gens avec qui je parle de cette vie qui n'est pas si simple. De ces regards dégoutés dans le métro, de ces vérités qu'on cache à ses collègues et de cette famille qui n'en est pas une aux yeux de l'Etat.
Car j'ai la chance d'être entourée de gens très différents. Et certains sont gays. Comme l'un de mes meilleurs amis. 
Il n'est pas le cliché du "meilleur ami gay" avec qui on parle garçons, on fait du shopping et devant qui on se balade en sous-vêtements. Mon ami est un ami gay comme tous mes amis hétéros. On parle de musique et d'écriture, de cette série trop bien qu'il faut absolument que tu regardes, de nos problèmes d'argent et de famille, de nos boulots, de nous.
On parle aussi beaucoup de l'avenir. Des prochaines vacances, d'un éventuel déménagement, de qui de nos potes va se marier en premier.
Et parfois, je me dis que peut-être que ce sera lui. Peut-être que dans quelques années, son petit-ami que j'aime tant et lui déciderons d'officialiser tout ça. Je pourrais alors préparer avec nos potes ce slideshow de la honte qu'on montre toujours aux mariages, celui avec les photos d'enfance et celles de soirées déguisées. On pourra se prendre une cuite mémorable et danser comme des idiots et dire "Mais pour les noms de familles, vous faites comment ?". On pourra trouver un substitut au bouquet de la mariée, juste histoire de voir tout le monde se battre pour l'attraper. On pourra leur offrir un robot ménager et un service à café moche et une enveloppe pour la Lune de miel.
On pourra leur dire en rigolant : "Et le petit, il est pour quand ?" Sauf qu'on ne rigolera pas vraiment, parce que ce sera possible et qu'ils feraient des papas supers.

Un jour, on se rendra compte qu'on est devenus vieux. Enfin, ce qu'aujourd'hui on considère comme vieux. On se retrouvera tous comme tous les ans, pour le réveillon. Certains de nous aurons des enfants, d'autres non, mais dans le tas de la nouvelle génération il y en aura peut-être un ou deux qui seront homos. Et on parlera de ce champagne qui est délicieux, de nos boulots, du prêt de la maison qui est presque remboursé. Et on parlera de nos familles, de nos gamins et de leurs vies. Et ils auront tous le droit de choisir de se marier ou non. Tous. 

Je m'appelle Marine et je suis pour le mariage pour tous. Parce que j'ai le droit de me marier et d'avoir des enfants. Et que ça me ferait plaisir que tous mes amis puissent en faire autant. Parce que cette vie que je vous décris au-dessus, elle n'a rien d'offensant, rien de honteux et rien de sale. Mais que celle qu'on mène actuellement fait souffrir, nous prive tous d'une partie des choses de la vie, stigmatise une part de la population sans réelle raison. Parce que qui et comment on aime ne change rien à qui on est. Parce que le jour où cette loi passera, beaucoup pleurerons de joie. 
Et parce que je pleurerai de joie avec eux.


11 commentaires:

Destroya a dit…

Merci <3 Ton texte m'a fait un peu pleuré... Ça fait du bien de voir un texte sans haine.

Timtimsia a dit…

J'aimerai tellement que tout le monde ait le même avis que toi, les choses seraient tellement plus simples...

Mais oui, je suis d'accord à 100% sur tous les points, et je pleurerai de joie aussi quand cette fichue loi passera.

Pampelilune a dit…

Superbe texte, je suis tellement d'accord avec toi, et surtout tellement désolée que tout le monde ne voie pas les choses comme ça !

Julien a dit…

Quand je lis cet article, j'ai du mal à imaginer que certains puissent être contre le mariage pour tous.

Si seulement tout ça pouvait être aussi simple...

Merci pour votre article.

Le burp a dit…

Il est parfait ton article.
Je fais le même voeux que toi !

Sharlynegger a dit…

<3

J'aurais pas dit mieux. Merci Nine.

et puis je ne comprends pas comment on peut être contre plus de mariages. ça fait plus de gâteau, plus de fête, plus de binouze, plus de gens heureux...

Zoé Crocodile a dit…

Merci pour cet article ♥
JE DOIS ARRÊTER DE PLEURER TOUTES LES DEUX MINUTES JEEZ.

Nine a dit…

Bonsoir à tous !

Pour commencer : merci. Merci d'avoir pris le temps de me lire. Merci encore davantage d'avoir commenté. Tous les gentils retours que je lis ce soir me font vraiment chaud au cœur.

Je trouve qu'on croule sous les messages négatifs en ce moment. Je voulais juste apporter une pierre positive à l'édifice. Alors n'hésitez pas à partager l'article autour de vous s'il vous a touché, histoire de faire circuler les bonnes ondes :)

Mayeule a dit…

Ouh que c'est bien écrit. Comme quoi ça sert à rien d'aller chercher des arguments de midi à quatorze heure ^^
J'aurais bien aimé réussir à si bien exposer mon opinion, mais je n'y arrive pas. Je peux juste crier que je pense comme toi! Alors merci :)

ET VIVE LE BONHEUR POUR TOUS!

sylvainj a dit…

merci beaucoup pour ce texte !

Les Corps Beaux a dit…

Marine: JE T'AIMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMEUUUUHHHH
(je profite que mon copain ne lise pas derrière mon épaule pour te faire cette déclaration amicale)

Je souhaiterai tellement que la plupart des personnes aient un tel raisonnement... qu'ils ouvrent les yeux...
très beau texte..
merci...