mercredi 1 décembre 2010

Good stories


J'ai commencé un texte il y a trois jours, sur les coups d'une heure du matin. Il parle de princes, de dragons et d'une demoiselle surnommée Rafale.
Je recycle souvent des ébauches de personnages inutilisés. Rafale était un garçon à la base, un marin, il avait une sœur qui elle s'appelait Flamme. Je les avais imaginés en lisant L'Assassin Royal, de Robin Hobb. Robin Hobb étant une grande source de motivation pour moi, en tant que femme réussissant avec brio dans le monde de la Fantasy. Enfin bref, dans cette série de livres, la plupart des gens (surtout ceux de sang royal, la lignée des Loinvoyant) portaient des prénoms représentant un de leurs traits de caractère. On se retrouvait avec une panoplie de prénoms-adjectifs tels que Fortuné, Agile, Leste, Subtil, Désir, Constance, Bonté, Allègre, Vérité ou même carrément Royal.
J'aime bien cette idée, l'idée d'avoir un nom voulant vraiment dire quelque chose. J'apprécie l'étymologie de certains prénoms, aussi banals soient-ils. Alors avoir carrément un prénom-adjectif, me semble chouette. Enfin bref, je m'égare.

J'ai donc recyclé Rafale. Et j'ai créé Rafaela, dite 'Rafale'. Bon, vous ne pouvez pas le savoir, mais son surnom lui sied à ravir.
Toujours est-il que je n'ai pas pu finir le texte que j'avais en tête ce soir là. Je faisais des fautes grosses comme moi et je n'arrivais pas à me concentrer sur ce que j'écrivais arrivée à 2h du mat'. Mon gros souci, c'est qu'en trois jours, j'ai eu le temps d'inventer une bonne quinzaine de personnages, de tracer les grandes lignes d'une intrigue sur six ans, de fomenter quelques complots, de créer des ennemis...

Et comme souvent, mon histoire m'a échappée, piétinée par cette imagination qui s'obstine à aller plus vite que ma plume...

Ça me gonfle.


(PS: Oh, c'est mon 200ème message.)

7 commentaires:

Link3r a dit…

Accroche toi, même si c'est pour trois lignes.
Mais surtout, ne laisse pas tomber un scénario qui t'intéresse!

KyA a dit…

Ha donc ça arrive à tout le monde ce genre de choses... Ca me rassure !

Tu peux aussi écrire toutes ton histoire sur les 6 ans... Comment ça "long" ?

Nine a dit…

Bah, KyA, le souci c'est pas tant d'écrire les 6 ans. C'est que si j'ai inventé 6 ans en trois jours, imagine ce que je vais avoir rajouté à l'intrigue le temps que je finisse mes 6 années! XD

KyA a dit…

Ha oué tiens, j'avais pas pensé à ça ^^'

Link3r a dit…

C'est ce qui fera toute la richesse de ton texte. Modifie, sélectionne les meilleures idées, les meilleurs personnages...

La grande difficulté, quand on écrit un tel projet, ce n'est pas de l'écrire, c'est bien au contraire de jeter des idées, de mettre à la trappe des personnages que tu aurais pourtant aimé écrire.

Odul a dit…

Je sais pas si c'est l'endroit, mais j'étais dans le métro toulousain et mon ipod s'est mis à jouer (bien malgré moi) un morceau de Bloc Party. Jusque là rien d'original, mais bon c'était Signs. C'était il y a trois jours. Et je me suis de suite replongé dans ton histoire se passant aux Halles que j'avais lu sur ta playlist (Signs de BP, faut suivre).
Et je me suis dit que c'est pas banal d'arriver à greffer des petites situations sur de la musique aussi rapidement.

Nine, tu es forte.

C'était sur deux jeunes, et du sable...

Nine a dit…

@Link3r: I neeeeeed motivatiooooon *insertdancemoveshere*

@Odul: Sur Deovi (http://mademoiselle-nine.blogspot.com/2010/06/deovi.html) je suppose donc ^^
Je suis contente que ça t'ai marqué (en bien, apparemment), je savais pas que je pouvais faire ça \o/