dimanche 22 février 2009

Epic Fail.

De temps en temps ça m'arrive.

Et ça donne inévitablement ça, après.

Sinon, tant que j'y étais, j'ai pris en photo ce que je fais à la fac. Décorer mon bloc de feuilles.

Et, en exclu totale que je dois être bien crevée pour faire ça, un début de texte retrouvé par hasard dans les brouillons du blog, que je finirai un jour, quand j'aurais trouvé une motivation/muse/envie/idée/pelleteuse. Et la musique qui va avec.

Texte pas fini:
Paris sous la pluie, un air de musique jazzy, la fumée des cigares flottant dans l'air. Les murs épais et les petites fenêtres de ce bar, quelques couples ondulant devant la scène, des serveurs en livrée se glissant entre les tables, les danseurs et la fumée.
Terriblement convenu tout ça...
-Tu m'expliques encore une fois ce qu'on fait ici, Dario?
La jolie fille, l'air ennuyé, le pied battant son impatience. Ses cheveux noirs cascadant, ses yeux surveillant les alentours avec une feinte nonchalance, ses doigts cherchant son paquet de cigarettes, hésitant puis renonçant. Convenu...
-On profite de la soirée.
Soupir.
-Dray, j'ai mieux à faire et tu le sais. Je croyais qu'on était ici pour discuter de quelque chose d'important. C'est bien ce que tu m'as dit au téléphone, non?
-Oui.
-Alors? On est là depuis presque une heure, j'attends.
Soupir. Le mien cette fois.
Maintenant que j'y suis, là, devant elle, je me dis que j'aurais du prévenir Kenji, lui dire de venir. Ce n'est que reculer pour mieux sauter, et on joue à ça depuis des années, mais je ne peux pas perdre Venda et trahir Ken le même jour... Reculer pour mieux sauter. Ou pour mieux tomber peut-être.
Putain, je suis lâche.
-Je...


2 commentaires:

Mich a dit…

J'exige la suite! Et qu'ça saute! *BIGEYES*

Ice a dit…

J'aime ce petit morceau inachevé. Pour moi il ne faudrait pas le finir, c'est un instant volé, pris à la terrasse d'un café, j'y vois un couple, un secret, l'ennui dans le cliché du café parisien. C'est superbe.