mercredi 9 janvier 2008

L'épave et l'ébauche

Je ne m’étais jamais imaginée avoir peur de rentrer chez moi. Pas que l’appartement en lui-même soit effrayant; il est tout petit, mal chauffé, trop gris et trop cher mais il ne fait pas peur du tout.
Ce qui me terrifie, c’est ce que je vais trouver à l’intérieur, en poussant la porte.

C’est pour ça que depuis une dizaine de minutes je suis là, assise dos au mur, juste en dessous de l’interrupteur pour la lumière. Je sais que ça fait dix minutes, parce que la lampe s’éteint toutes les deux minutes, et je l’ai déjà rallumée cinq fois.
Dans ces moments là, je suis contente d’habiter au dernier étage sans ascenseur: peu de gens viennent jusqu’à mon palier. Je peux donc profiter tous les soirs de ma demie heure de tremblements incontrôlables et me ronger les ongles en paix.

Il y a deux mois encore, j’aurais passé la porte aussitôt arrivée. Peut-être avec une pointe d’anticipation, mais guère plus. Il déprimait juste un peu.
Là, adossée à mon mur, j’entends l’Ave Maria de Schubert qui glisse sous la porte et fait vibrer le sol. J’ai peur, je suis terrifiée.
Lundi dernier, je suis restée juste cinq minutes la main sur la poignée avant d’enfin entrer. Et je l’ai trouvé prostré sur le sol de la minuscule salle de bain. Il était tombé d’épuisement, il tremblait et convulsait dans son sommeil en tentant de s’éloigner du carrelage glacé.

Et j’ai



Date de modification: 28/01/07







Suite à une discussion avec Alex/Mamour:

Ce texte je l'ai commencé à Nantes, il y a presque un an, et je ne l'ai jamais fini. Je ne suis pas la narratrice, et, pour info, elle s'appelle Anna.
Je sais qu'il y a parmi les personnes qui passent ici des gens qui savent écrire
(Spero, Jacob, Wolfy, PapIce, Warly, Julie, Rofl, Gaël (?) etc... sentez-vous visés...) et donc l'idée est la suivante : Moi, je sais ce qui se passe après, mais vous, vous ne ne savez pas.

Alors inventez-le. Ecrivez la fin de l'histoire.
Faites-la moi parvenir
(mail, commentaire, pigeon voyageur ou signaux de fumée) je veux savoir ce qui va se passer.



3 commentaires:

Jacob a dit…

Faut que je me motive, mais je peux le faire !

Bon, ça sera moins bien que si c'est toi qui l'avais ecrit, mais bon...

Gaël a dit…

hum. Pourquoi après mon nom il y a un '(?)'...?

Nine a dit…

Vu que je ne savais pas si tu passais ici...